Chercher du contenu et filtrer

Conseils pour jardiniers amateurs

Les balcons reverdissent – même sans avoir la main verte

Texte: Lena Grossmüller, Photos: Lena Grossmüller, istockphoto.com, Header: Rina H. / photocase.de,Slider: REHvolution.de, Thomas Ruppel, neophoto, AndreasF., morningside, Nordreisender / photcase.de / 19.04.2016

Vous n'avez pas la main verte mais vous aimez les fleurs et plantes utiles sur le balcon et au jardin? Le jardinier René E. Lutz vous donne de précieux conseils et vous dit quels types de fleurs et de plantes sont faciles à faire pousser.

Certaines années, le basilic sur le balcon a l’air tout chétif et les pucerons s’attaquent aux fleurs à peine écloses. C’est ce que déplorent bon nombre de gens qui font pousser accessoirement des plantes en caissettes sur leur balcon ou dans une petite plate-bande au jardin. Comment y remédier sans avoir à passer un diplôme de jardinage? MyCard a rencontré René E. Lutz, jardinier expérimenté et propriétaire de l’entreprise horticole Lutz Gärten, dans les halles de la Bourse aux fleurs de Zurich, pour discuter des tendances, des plantes idéales pour balcons et des conseils et astuces pour jardiniers amateurs.

Expert en verdure: René E. Lutz, jardinier.

René Lutz, que signifie avoir la main verte pour un professionnel?
Je considère que quelqu’un a la main verte quand il remarque si une plante va bien ou mal. Cela ne va malheureusement pas de soi – pas même pour les jardiniers. Et être jardinier doit être une vocation, pas seulement un métier.
 
Comment se fait-il que malgré une main verte, les plantes de balcon ne veuillent pas pousser?
L’une des raisons est souvent le manque de place. Les petites jardinières pour balcons n’offrent souvent pas assez de place aux plantes. On sous-estime aussi souvent l’engrais. De plus, les plantes sont exposées à de violentes intempéries sur les balcons. Il y fait parfois chaud, puis froid, puis un vent fort sévit. Les plantes sont mises à rude épreuve.
 
Qu’est-ce qui provoque le plus souvent la mort des plantes?
Sans conteste, le mauvais emplacement. Les plantes qui poussent à l’ombre ne doivent bien évidemment pas être mises au soleil. Les herbes aromatiques en revanche, supportent assez bien le soleil, il faut seulement les arroser suffisamment. Dans beaucoup de cas, il vaut mieux s'informer au préalable. Il suffit d’ouvrir un livre sur les plantes, d’interroger un jardinier ou de chercher des infos sur Internet.

«Le jardinier impatient sera puni.»

Des herbes telles que la ciboulette et le persil poussent bien dans les jardinières pour balcon.

Risque-t-on de commettre une erreur dès l’achat?
Oui, en achetant au mauvais moment. Si on achète par exemple des primevères début mars, elles risquent de geler à la prochaine gelée. Les plantes proviennent souvent de serres et ne supportent pas les changements de temps et le froid. Je dis toujours: le jardinier impatient sera puni. 
 
Est-ce important d’avoir la bonne terre?
C’est très important. Les jardiniers amateurs sous-estiment souvent ce facteur. De nombreuses plantes ont besoin d’un sol légèrement acide. Si par exemple vous plantez des rhododendrons dans notre sol suisse, ils dépériront sans aucun doute. Ils ont besoin d'une terre de bruyère contenant de la tourbe pour s’épanouir. En règle générale, de nombreuses plantes ont besoin de tourbe dans le sol ou de produits de substitution tels que les fibres de coco. Pour les fleurs ou herbes habituelles, le terreau vendu dans le commerce suffit. Il faut le renouveler tous les deux à trois ans.
 
Qu’est-ce qui est pire, arroser trop ou trop peu?
Les deux sont tout aussi graves. Les plantes ont besoin de suffisamment d’eau, mais aucune n’aime avoir les pieds dans l’eau. Pour éviter les eaux stagnantes, un simple système de drainage suffit. Il fonctionne aussi très bien dans les jardinières pour balcon. D’abord une couche de billes de drainage, puis un peu de non-tissé et sur le tout de la terre et la plante. Pour contrôler le besoin en eau d’une plante, il suffit de planter son doigt dans la terre: si elle est encore humide, la quantité d’eau suffit, si la terre est sèche, la plante a de nouveau besoin d’eau.

«Aucune plante n’aime avoir les pieds dans l’eau.»

Quelles plantes ne doivent pas être plantées à proximité directe?
Cela a relativement peu d’importance, que ce soit au jardin ou sur le balcon. Mais pour la ciboulette, et pour elle seulement, il y a une règle d’or: elle ne doit jamais rester seule. C’est aussi la raison pour laquelle elle est vendue dans des pots contenant deux touffes de brins, voire plus.

Quelles sont les tendances actuelles pour les jardins et les plantes?
Le jardinage urbain est toujours d’actualité. Un nombre croissant de gens utilisent leurs balcons et toits-terrasses pour cultiver des tomates, salades ou herbes aromatiques. Il est devenu important de connaître la provenance des aliments. Même si l'on ne récolte que cinq tomates par an, on sait qu’elles viennent de notre propre balcon. Outre l’engouement croissant pour les petits légumes et les plantes utiles, les plantes ornementales prédominent toujours, notamment dans les jardins suisses.

Au moins une fois par semaine en quête de nouvelles tendances: René E. Lutz dans les halles de la Bourse aux fleurs de Zurich.

Comment puis-je pratiquer facilement le jardinage urbain sur mon balcon ou dans mon jardinet?
On pose deux grandes caisses et c’est parti. Pas besoin de beaucoup de place pour cela, deux mètres carrés suffisent. Détail important, il ne faut pas utiliser les jardinières pour balcons, car elles n’offrent pas assez de place aux plantes et sont assez vite pleines. Une caisse ou un grand pot sont parfaits.

«Les herbes sont de premières plantations idéales pour les jardiniers amateurs.»

Les petites herbes ornementales sont très faciles à entretenir et conviennent particulièrement bien pour les jardiniers amateurs.

Que puis-je faire pour que mon balcon soit vert toute l’année?
La demande en «toujours vert» est globalement en forte hausse. Probablement parce que les espaces verts dans les villes ne cessent de diminuer et que l’on désire avoir un peu de nature au moins chez soi. Outre les plantes persistantes, il existe un très joli type de géranium d’origine, le bec-de-grue, qui convient aussi parfaitement. Grâce à une nouvelle variété, ce géranium peut fleurir sur le balcon du printemps aux premières gelées.
 
Quelle plante est particulièrement facile à entretenir pour le jardinier amateur?
Les herbes. Elles existent en diverses tailles, à planter dans les jardinières pour balcon, selon les besoins. Elles ont certes besoin de beaucoup d’eau, mais sont faciles à entretenir. De plus, elles s’associent bien aux plantes vivaces et sont très belles dans le vent. Une règle d’or s’impose en principe: mieux vaut commencer par une petite plante.
 
Un secret que tout jardinier amateur devrait connaître?
La patience. Le jardinage demande du temps et il faut lui consacrer ce temps.

Bref portrait de René Lutz, jardinier
Depuis 2004, René E. Lutz dirige l’entreprise horticole Lutz Gärten sur les deux sites de Maur et Gossau (ZH). La société s’est spécialisée dans la planification, la mise en œuvre et l’entretien de jardins, principalement dans le domaine des rocailles naturelles. Depuis six ans, l’établissement horticole compose, pour le compte de «Beyer Uhren und Juwelen», la parure hivernale changeante de l’horloge florale sur la Bürkliplatz de Zurich. der-gaertner.ch  

Conseils pour l’entretien des jardins et la lutte biologique contre les nuisibles
www.biogarten.ch

Plateforme pour le jardinage urbain
www.vegandthecity.ch

Jardins urbains en Suisse
www.nachhaltigleben.ch

Catégorie:

loisirs, nature, bons plans

Plus d'articles