Chercher du contenu et filtrer

Story

Les Concept Stores vous facilitent la vie

Texte: Hugo Vuyk / Photos: mises à disposition / 23.08.2017

Vous avez trouvé le pantalon idéal et cherchez à présent un vase qui correspond au même style? Il est fort probable que vous trouviez votre bonheur dans un Concept Store. En Suisse, ce type de magasin devient de plus en plus populaire. Mais de quoi s'agit-il exactement?

On pourrait croire qu'il s'agit d'un terme venu des Etats-Unis, mais le Concept Store est une invention européenne: l'idée d'adapter l'offre d'un magasin à un style de vie a été mise en œuvre dans les années 90 avec «10 Corso Como» à Milan et «Colette» à Paris. Carla Sozzani, propriétaire de «10 Corso Como» et avant cela rédactrice en chef de Vogue pendant de longues années, explique dans diverses interviews comment elle en est arrivée à créer un Concept Store: «L'échange direct avec le public me manquait. Et c'est ainsi que j'ai eu l'idée d'un magazine pour ainsi dire vivant, dans lequel on ne parle pas seulement de style de vie, mais dans lequel on le vit aussi concrètement.»

Dans un espace très réduit, généralement de la taille d'une boutique, les Concept Stores vous proposent une combinaison très étudiée de produits issus des domaines les plus divers. Presque comme dans un grand magasin, mais avec une palette de produits plus petite, choisie avec soin et dont les produits sont assortis les uns aux autres de façon optimale.

C'est ainsi que, dans l'idéal, le Concept Store dans lequel vous avez trouvé le pantalon de vos rêves devrait vous proposer également une ceinture, des lunettes de soleil ou même une chaise assorties. Le mix que l'on retrouve le plus fréquemment dans les Concept Stores se compose de mode, chaussures, accessoires et petit mobilier. On peut aussi y trouver quelquefois des livres ou CD, ou encore des disques, des produits cosmétiques et des denrées alimentaires. Ce modèle commercial est bien accueilli par les consommateurs; preuve en est les Concept Stores qui sont venus entre-temps enrichir l'offre commerciale de nombreuses villes suisses.

5 questions à Claudia Desax d'Opia à Zurich
Claudia Desax exploite, avec Opia, depuis neuf ans un Concept Store dédié à la création de mode en provenance d'Asie, d'Europe et de Suisse. Voilà deux ans que son magasin se trouve dans l'Europaallee de Zurich.

Quelle est pour vous la particularité d'un Concept Store?
L'assortiment doit clairement se différencier tant de celui d'un grand magasin que de celui d'une boutique de vêtements. Je dois pouvoir présenter au client des articles et des univers soigneusement choisis et qui ne misent pas sur les marques du marché de masse. Je nous considère d'abord, moi et mon équipe, non pas comme des acheteurs, mais plutôt comme des conservateurs qui réunissent avec soin les articles pour les clients, comme on le ferait pour une exposition. Et si la mode est au centre de l'offre, les produits apparentés tels que les lunettes, les bijoux ou les sacs à main sont pour moi indispensables.

Comment en êtes-vous arrivée à votre palette d'offres?
Elle s'est majoritairement développée de façon organique: j'ai commencé avec une marque, puis j'ai bénéficié de recommandations, et j'ai ensuite cherché des compléments. Bien entendu, l'offre d'un Concept Store dépend aussi toujours des passions et des intérêts personnels de son propriétaire. C'est d'ailleurs sans doute aussi l'une des caractéristiques de ce type de magasin que d'être souvent le reflet d'une seule personne et non pas le résultat d'une équipe stratégique.

D'où vous viennent vos inspirations pour de nouveaux produits? Surfez-vous en permanence ou voyagez-vous beaucoup?
J'aimerais bien voyager. Les idées naissent en premier lieu dans ma tête, lors de promenades le long de la Limmat ou du lac. Ou aussi lorsque je discute avec des gens ou visite d'autres villes. Je trouve mes idées à 90% hors Internet, mais j'ai ensuite besoin de ce média pour chercher spécifiquement des possibilités de mise en œuvre desdites idées.

L'expérience d'achat personnelle est très importante pour un Concept Store; comment votre boutique en ligne s'insère-t-elle dans cette vision?
Celle-ci a tout d'abord la fonction d'une vitrine, aussi bien pour la clientèle que pour les prestataires. On peut ainsi se faire une idée de nos univers. Et il arrive souvent que les visiteurs du site Internet nous appellent parce qu'ils ont des questions. Je peux alors les conseiller personnellement au téléphone ou ils passent ensuite au magasin. Mais la boutique en ligne est aussi un bon complément pour mes clients attitrés.

Au fait, quel mode de paiement les clients utilisent-ils dans un Concept Store?
Dans le magasin, les clients paient à bien 70% par carte de crédit. Il n'arrive plus qu'une fois par semaine que quelqu'un paie en espèces. Nous n'avons donc plus besoin d'une grande caisse enregistreuse, un terminal pour les cartes de paiement et un portemonnaie de service nous suffisent amplement.

Une sélection de Concept Stores en Suisse
MyCard vous présente 22 Concept Stores pour votre prochaine virée shopping.

Catégorie:

shopping, mode, bons plans

Plus d'articles