Chercher du contenu et filtrer

Mode

Tendances mode de l’été 2016

Texte: Kathrin Eckhardt / Photos: Louis Vuitton, Indigital Images / 23.05.2016

Les vêtements ne se contentent pas de protéger de l’humidité, du froid et du soleil, ils révèlent également bien des choses sur ceux et celles qui les portent. Kathrin Eckhardt, la fashionista de MyCard, décrit cinq types de style particulièrement en vogue cet été. Lisez la suite!

La rêveuse

Si la rêveuse pouvait se transformer en un animal, elle choisirait le papillon. Etre paré de couleurs multicolores, voleter presque en apesanteur dans les airs et se poser ici et là sur une jolie petite fleur: ce doit être la belle vie! Cela ne surprendra donc pas que la rêveuse aime les vêtements ornés d’imprimés floraux, plutôt légers et flottants, qui lui donnent l’impression d’être un papillon. En-dehors des robes longues au ras du sol, en matières transparentes, elle aime la dentelle et les tons pastel. Cet été, la maison Alexander MC Queen a créé des robes d’une merveilleuse légèreté, de même que Balenciaga, Oscar de la Renta ou Simone Rocha.

En-dehors des robes longues au ras du sol, en matières transparentes, elle aime la dentelle et les tons pastel.

Quand la rêveuse est chez elle, l’endroit qu’elle affectionne le plus au monde, elle confectionne de superbes cupcakes. La décoration n’est jamais trop sophistiquée à son goût et elle transforme ses petits gâteaux en de véritables chefs-d’œuvre. L’aménagement de son intérieur est clair et romantique, ses fenêtres sont décorées de rideaux en dentelle pour protéger des regards indiscrets. Des fleurs sont disposées sur les tables et dans la salle de bain. Quand elle est confortablement installée sur son canapé, qu’elle regarde au-dehors et se perd une fois de plus dans des rêves éveillés, elle rêve d’elfes, de poudre scintillante et de nains.

Le bricoleur

Les poils sur le torse, la barbe de trois jours et l’odeur d’huile de moteur font autant partie du bricoleur que son amour pour les motos, la bière et les copains. Extérieurement, il se caractérise par un style de vêtements banal. Il mise sur les tissus intemporels et résistants. Il aime les jeans épais de toutes sortes pour ses chemises, salopettes et vestes ainsi que les chemises à carreaux et les grosses bottes. Les vêtements doivent être capables de résister à sa vie active. Faire les magasins n’est pas ce qu’il préfère. C’est pour cela qu’il fait ses emplettes dans le même magasin de jeans depuis des années et porte ses vêtements plusieurs saisons d’affilée. Cet été pourtant, il aura souvent l’occasion de fouiner dans les magasins parce que même les marques de luxe proposent des articles à son goût. Givenchy, Alexander Wang et A.P.C misent actuellement sur le style bricoleur.

Ses vêtements doivent être solides et résistants.

Pendant ses loisirs, il aime par-dessus tout bricoler sa moto dans le garage d’un ami ou construire un nouveau buffet avec éclairage intégré dans la cave. Le bricoleur mène une vie heureuse. Le jour, il travaille comme concierge, le soir il joue au foot dans l’équipe senior de la cinquième ligue ou savoure une bière bien fraîche au pub avec des amis. Ce gros dur au cœur tendre vit seul, la vie de célibataire lui correspond. Parfois seulement, quand il se sent seul, il aimerait avoir une gentille femme à ses côtés qui lui servirait sa bière et enlèverait les taches d’huile de moteur de ses jeans.

La reine du disco

Plutôt adepte du principe «mieux vaut plus», la reine du disco aime tout ce qui brille et scintille. Son armoire est remplie de hauts et vestes à paillettes, de minijupes et robes courtes qui ne risquent en aucun cas de la gêner pour danser. Les paillettes reflètent davantage la lumière de la boîte et c’est exactement ce qu’elle aime. Cet été,elle trouvera ses vêtements préférés dans des marques telles que Tom Ford, Lanvin ou Louis Vuitton, elle raffolera tout particulièrement du manteau brodé de petits miroirs de Loewe.

Son armoire est remplie de hauts et vestes à paillettes, de minijupes et robes courtes.

Légèreté, liberté et indépendance sont ses maîtres mots. Fêtarde, il faut qu’elle bouge pour être heureuse. Elle danse de préférence jusqu’au bout de la nuit et passe parfois la journée en after-partys. Elle aime la résonance des basses et la musique forte. Elle gagne un peu de sous en faisant la DJane, ce qui la fait connaître parmi les noctambules. Comme elle aurait aimé vivre à l’époque de la célèbre discothèque Studio 54 à New York!

Le globe-trotteur

Il est chez lui partout et nulle part. Il se qualifie lui-même de «citoyen du monde». Et ça se traduit dans son apparence: le style vestimentaire du globe-trotteur est un mélange des régions les plus diverses de ce monde. La chemise en batik africain vient du Togo, le pantalon de pêcheur en coton épais du Japon et il vient d’acheter les colliers en fil coloré au Népal. Il a de la chance parce que son mélange de styles est particulièrement en vogue cet été. Haider Ackermann, Junya Watanabe et Bottega Veneta se sont inspirés des cultures de la mode du monde entier.

Le style vestimentaire du globe-trotteur est un mélange des régions les plus diverses de ce monde.

Le globe-trotteur n’attache pas beaucoup d’importance aux nouvelles fringues. Il faut surtout qu’elles soient pratiques et lui rappellent des souvenirs heureux. C’est pour cette raison qu’il tient énormément au peu de vêtements et accessoires choisis qu’il possède. Ils sont tous des souvenirs de sa vie. Il s’en tient à la devise écologique d’acheter de la qualité. Au cours de ses voyages dans les contrées les plus pauvres de la terre, il a vu ce que la société de consommation pouvait produire comme pollution.

La «déterminée»

Noir ou blanc, blanc ou noir? Question difficile. Pour la déterminée, le gris n’existe pas. Ni dans sa vie, ni dans son armoire. A ses yeux, les vêtements servent d’enveloppe protectrice. Ils doivent donc être taillés dans des tissus solides, avec des cols rigides et des lignes nettes. Elle aime les couleurs éclatantes, les motifs et les coupes géométriques de style architectural. Les vêtements donnent à la déterminée la sécurité et la force nécessaires pour l’empêcher de dévier de son chemin. Cet été, elle sera particulièrement attirée par les collections de Marni, Hermès et Dior.

Elle aime les couleurs éclatantes, les motifs et les coupes géométriques de style architectural.

Elle est architecte, conservatrice de musée ou designer industrielle. Elle sait presque toujours ce qu’elle veut et décide en fonction de faits purement rationnels. Avant de prendre une décision importante, elle établit une liste de plus et de moins, le côté qui pèse le plus lourd dans la balance l’emporte. Les sentiments n’entrent pas en ligne de compte, ils restent même parfois en rade. Elle ne les partage qu’avec son mari, en buvant un verre de vin, le vendredi soir, une fois le travail effectué. Pour son intérieur, elle se laisse aller à sa passion pour les meubles design rares, datant d’époques depuis longtemps révolues. Elle aime passer son temps libre dans des expositions de design ou à faire son footing. Elle s’entraîne pour le marathon de New-York pour pouvoir y battre son record personnel.

Catégorie:

mode

Plus d'articles