Chercher du contenu et filtrer

Divers

Le ski pour tous – le snowboard pour les jeunes

Texte: Hugo Vuyk / Graphiques: Crafft / 23.12.2015

La Suisse est et demeure une nation de skieurs et de snowboardeurs. Toutefois, si le nombre de skieurs ne cesse d’augmenter, celui des amateurs de snowboard tend à stagner. Faits et chiffres sur ces deux sports d’hiver populaires et éclairages sur cette tendance.

Si le ski est devenu un sport de masse dès 1945, le snowboard a gagné en popularité à partir de 1987 grâce aux divers championnats du monde et à une technique améliorée. Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer les pistes sans snowboard. Pourtant, le nombre de snowboardeurs est quasi constant depuis 2008 tandis que le nombre de skieurs a sensiblement augmenté. Beat Ladner de l’Association suisse des magasins d'articles de sport (ASMAS) en explique les raisons: «Avec le freeski, c’est-à-dire le freestyle et le freeride, le ski a gagné en attractivité auprès des jeunes. Dans cette classe d'âge, le ski a grignoté des parts de marché au snowboard.»

Les plus jeunes restent adeptes du snowboard
L’on rencontre le même phénomène parmi les seniors. Selon Ladner : «Le nombre des skieurs de plus de 60 ans augmente sensiblement, les gens skient plus longtemps qu’avant. Jusqu’ici, le snowboard n’a pas encore profité de cette tendance.» Le snowboard reste avant tout un sport de jeunes pour les 10-40 ans. La popularité croissante du ski à un âge avancé est due, entre autres, à la technique du carving.

Quelles sont les évolutions attendues? Le secteur des articles de sport prévoit une augmentation de l’âge moyen des skieurs et ainsi du nombre total de skieurs. «Pour le snowboard, la stagnation est amenée à se maintenir», présume Beat Ladner, ajoutant qu’un transfert du ski vers le snowboard sur la base d'innovations techniques n’est pas à exclure. Les prévisions se fondent sur l’hypothèse de conditions économiques et d'enneigement favorables. «L'augmentation du nombre de skieurs n’entraîne pas automatiquement une activité accrue sur les pistes, car l’activité physique des Suisses se répartit sur un éventail de plus en plus vaste de sports différents», ajoute Ladner. En Suisse, le sport occupe donc une place de choix, même sur les pistes.

Catégorie:

loisirs, sport

CONCOURS

Trois voyages spectaculaires en train à gagner

Participer maintenant

Plus d'articles