Chercher du contenu et filtrer

Conseil de l'expert

Mieux maîtriser ses dépenses grâce à la compétence financière

Photo: mis à disposition / 10.02.2021

Dr. Johannes Hübner, de l'EPF de Zurich, a développé l'app Walter Finance en collaboration avec Viseca. Il a étudié de façon approfondie le sujet de l'éducation financière en rapport avec les cartes de paiement. Vous en saurez plus ici et découvrirez comment cela vous aide à contrôler encore mieux vos dépenses.

Johannes Hübner a mené des recherches à l'Auto-ID Lab de l'EPF de Zurich et de l'Université de Saint-Gall et est coauteur de plusieurs études sur l'utilisation durable des cartes de paiement. Dans l'interview, il explique pourquoi l'éducation financière est si importante et quelles sont les possibilités qu'elle vous offre pour contrôler encore mieux vos dépenses.
 
myCard: Qu'est-ce que l'éducation financière au juste?
Johannes Hübner: l'éducation financière désigne à proprement parler la capacité des individus ou des ménages à comprendre les concepts financiers. Il s'agit notamment de comprendre les effets des intérêts composés ou le risque associé à différentes catégories de placements – par exemple les obligations par rapport aux actions. Mais le terme «éducation financière» désigne souvent aussi certains modèles de comportements liés à la gestion de l'argent. Il s'agit par exemple de savoir s'il existe un budget et s'il fait l'objet d'un suivi régulier. Mais aussi si des questions telles que la souscription de crédits et de placements financiers sont abordées en fonction de la situation personnelle.
 
Sur quoi porte la recherche?
La recherche porte sur le niveau d'éducation financière – souvent, on compare différents pays ou d'autres facteurs tels que l'âge ou le sexe. L'efficacité des différents formats et moments de formation est également étudiée. Par exemple, la question de savoir si un cours classique est le format le plus efficace fait débat. Il est souvent difficile de mettre en pratique ce qu'on a appris. Inversement, on observe l'effet de «l'apprentissage par la pratique». La façon dont les applications mobiles et d'autres technologies peuvent aider la population à gérer l'argent n'a pas encore fait l'objet de recherches approfondies. C'est là qu'intervient le projet de l'app Walter Finance qui existe entre Viseca et l'Auto-ID Lab.
 
Pourquoi l'éducation financière est-elle importante?
Il est incontestable que l'éducation financière est utile pour les ménages et la société dans son ensemble. Globalement, la Suisse est bien placée à bien des égards, y compris en ce qui concerne la situation financière de la population. Néanmoins, la crainte d'une prévoyance vieillesse insuffisante et d'autres préoccupations financières comptent parmi les facteurs de stress les plus importants de la population. C'est ce que démontre une fois de plus le Baromètre des préoccupations 2020 du Credit Suisse. Une approche éclairée des questions financières peut non seulement éviter le stress, mais aussi vous empêcher de tomber dans les difficultés financières.
 
Des études montrent que je dépense plus d'argent en payant par carte que lorsque je paie en espèces. Comment cela se fait-il?
En économie comportementale, ce fait est un phénomène bien connu: lorsqu'on paie en espèces, le seuil d'inhibition est plus élevé parce qu'il faut prendre de l'argent dans le porte-monnaie. La différence entre un billet de 50 francs et un billet de 100 francs est tangible. Cet effet est supprimé en cas de paiement sans numéraire – la différence entre les deux sommes se réduit à un nombre plus élevé sur l'affichage de la caisse enregistreuse.
 
Mais y a-t-il aussi des avantages à payer par carte?
Oui, précisément en termes de comportement en matière de dépenses, il y a même de grands avantages: grâce aux offres numériques, il est possible d'analyser régulièrement ses dépenses avec précision et de procéder à des ajustements. En outre, les assistants financiers numériques peuvent s'avérer utiles s'ils avertissent déjà au milieu du mois que le budget pour les sorties au restaurant sera probablement dépassé d'ici la fin du mois. Par ailleurs, un assistant financier numérique intelligent pourrait également détecter le fait que certaines semaines ont été particulièrement bien gérées. Le montant «économisé» pourrait être automatiquement placé de manière rentable. En la matière, il n'y a guère de limites à l'imagination.
 
Comment inciter un titulaire de carte à utiliser sa carte de paiement de manière responsable?
Il est important que les titulaires de cartes aient une visibilité totale sur leurs dépenses à tout moment et ne soient pas surpris par la facture à la fin du mois. Le fait de présenter les dépenses de manière hebdomadaire et pas seulement mensuelle peut déjà y contribuer. Il est ainsi encore plus facile de se souvenir de ses dépenses et de tirer des leçons de son comportement en matière de dépenses. Une catégorisation fiable avec des budgets par catégorie, spécifiques au client, est également une excellente aide. On obtient ainsi sur différentes périodes un feed-back précis indiquant dans quelle catégorie les dépenses ont été supérieures aux prévisions.
 
Quelle est la meilleure façon d'établir budget et de garder ainsi mes dépenses sous contrôle?
Il existe divers outils et approches qu'il convient d'adapter à la situation individuelle. Ce qui importe, c'est d'inclure vraiment toutes les dépenses dans le budget. Il est souvent particulièrement difficile de maitriser les dépenses «exceptionnelles». Dans ce domaine, les expériences de transactions comparables dans le passé nous font défaut, et nous avons tendance à sous-estimer la fréquence de telles exceptions. Par exemple, un mois on achète un nouveau smartphone qui coûte cher, le mois suivant on réserve un voyage, et le mois d'après on entreprend une petite rénovation. À première vue, on considèrera peut-être mentalement les trois dépenses comme des «exceptions» qui n'ont rien à voir les unes avec les autres. Toutefois, ces «exceptions» sont très fréquentes dans la pratique et représentent parfois une part importante des dépenses totales.
En revanche, dans les catégories de dépenses où les transactions sont récurrentes (supermarché, restaurant, etc.), on a généralement de bonnes valeurs comparatives dans les semaines ou les mois précédents, et l'on remarque donc plus rapidement que l'on a trop dépensé.
 
Existe-t-il des outils qui peuvent m'aider?
La première solution est toujours l'offre bancaire en ligne ou mobile de votre banque ainsi que des applications telles que one ou Walter Finance, qui donnent un très bon aperçu des paiements par carte.
Cela se complique si vous avez des comptes, des cartes et des dépôts auprès de différents prestataires, mais que vous voulez tous les analyser de façon groupée. Les applications de gestion financière personnelle spécialement développées à cette fin sont destinées à remédier à cette situation, mais elles sont rares. Dans ce cas, il ne reste souvent que le système que l'on crée soi-même, par exemple avec des feuilles Excel, ce qui représente toutefois beaucoup plus de travail. Vu sous cet angle, il est conseillé de payer toutes les dépenses quotidiennes par carte, et les applications telles que one ou Walter Finance offrent alors un très bon aperçu des dépenses et permettent de contrôler le budget.

Walter Finance: une collaboration entre Viseca et l'Auto-ID Lab
L'Auto-ID Lab de l'EPF de Zurich et de l'université de Saint-Gall mène des recherches dans divers secteurs tels que le commerce de détail et le commerce en ligne, sur des sujets liés à la santé et à l'alimentation, mais aussi dans le secteur financier. En outre, il effectue des recherches sur l'utilisation des technologies de l'Internet des objets dans divers domaines d'application.
La collaboration entre l'Auto-ID Lab et Viseca a donné naissance à l'app Walter Finance. A l'aide de l'application, diverses façons d'aider les titulaires de cartes à mieux contrôler leurs dépenses ont été étudiées. Depuis, Viseca perfectionne l'application et l'utilise comme plateforme pour tester de nouvelles idées de fonctionnalités, qui peuvent être intégrées par la suite dans l'app one.

Demander et tester l'app Walter Finance

1.

Ecrivez à walter@viseca.ch en indiquant vos nom, prénom et adresse e-mail one. Vous serez alors inscrit sur une liste d'attente. Les données d'accès vous seront envoyées par e-mail dans un délai d'une semaine.

2.

Téléchargez l'app Walter Finance: l'app est disponible pour iOS et Android.

3.

Lorsque vous vous connectez à l'app, vos dépenses s'affichent automatiquement.

4.

Depuis peu, vous pouvez désormais facilement photographier et gérer de manière centralisée les bons de garantie avec votre smartphone.

5.

Si vous avez besoin d'un service de garantie, vous pouvez rapidement trouver le reçu et la durée de garantie dans l'application.

Plus d'articles