Chercher du contenu et filtrer

Story

Shopping en ligne: comment protéger vos données

Texte: Natalie Sniatala/Photos: Ornella Cacace / 16.10.2019

Ouvrir une boutique en ligne, sélectionner un produit et l’ajouter au panier, entrer les données personnelles, payer avec une carte de crédit, débit ou prepaid – l’achat est terminé. Mais qu’advient-il au juste des données personnelles telles que le nom, l’adresse, etc.? Quelles traces laissons-nous sur Internet? Hugo Wyler, porte-parole du Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, vous l’explique et vous donne de précieux conseils.

Que sait Internet sur moi?
Beaucoup de choses. Les techniques utilisées par les entreprises pour le web tracking, c’est-à-dire la collecte et l’évaluation des données des visiteurs, sont en effet multiples. Habituellement, l’entreprise reçoit un protocole généré automatiquement par votre système informatique. Ce protocole contient des informations sur le type de navigateur (Chrome, Safari, Firefox, etc.), la langue, le système d’exploitation ou l’adresse IP (adresse de l’ordinateur ou du smartphone sur Internet) de chaque visiteur. Sur la base de ces données, une entreprise sait par exemple quel est l’âge d’un client et où il vit. Elle peut aussi utiliser le tracking à l’aide de cookies pour d’autres analyses.
 
Que sont les cookies?
Ce sont des données que l’ordinateur stocke temporairement lorsque vous visitez un site Internet. Les cookies permettent des procédures de tracking complexes grâce auxquelles des informations plus détaillées telles que les clics, le temps de consultation ou la façon de surfer sont enregistrées et analysées. Un détaillant en ligne sait ainsi avec précision quels articles intéressent particulièrement un client.
 
Qu’est-ce qu’une politique d’utilisation des cookies?
Elle vous informe sur l’utilisation des cookies sur le site visité. Par exemple sur le type de cookies utilisés et sur les objectifs poursuivis. La politique d’utilisation des cookies complète ainsi les conditions générales d’utilisation et les déclarations de protection des données.
 
Dois-je la confirmer?
Si nous acceptons la politique d’utilisation des cookies, nous acceptons que nos données soient traitées ainsi que l’indique cette dernière. Dans tous les cas, il est recommandé que l’utilisateur la lise plutôt que de l’effacer d’un clic. Elle peut par exemple prévoir que nos données soient utilisées pour analyser notre comportement d’utilisation et personnaliser la publicité – ou qu’elles puissent être transmises à des tiers. Par conséquent, avant d’accepter une telle politique, le visiteur doit se demander s’il y consent.
 
Si je n’ai pas à confirmer activement une politique d’utilisation des cookies sur un site Internet, cela signifie-t-il que ledit site n’installe aucun cookie?
Non. Toutes les entreprises n’indiquent pas encore aux visiteurs de leur site qu’elles utilisent des cookies ou d’autres traitements de données. Mais dans la plupart des cas, une politique correspondante informe le visiteur sur les cookies utilisés et leur but et explique comment il peut les refuser. S’il ne le fait pas, l’entreprise suppose qu’il les accepte tacitement.
 
Que peuvent faire les commerçants en ligne avec les données des clients?
En principe, ce à quoi le client a donné son libre consentement. Cela suppose que le fournisseur indique dans une déclaration de confidentialité – qui se trouve généralement dans le pied de page du site Internet – les données personnelles qu’il traite, dans quelle mesure et à quelles fins.

Est-ce que je fais des achats en tant que visiteur ou en tant que client enregistré?
Si je peux rester anonyme en tant qu’acheteur, c’est préférable du point de vue de la protection des données. C’est pourquoi nous nous engageons pour qu’une boutique en ligne permette d’effectuer des achats sans enregistrement.
 
Une boutique en ligne peut-elle revendre mes données?
Seulement si vous avez donné votre accord. Cela suppose que vous ayez été préalablement informé en conséquence. De plus, le consentement doit être donné volontairement.

Comment faire mes achats en ligne en toute sécurité?
Il est conseillé de lire la déclaration de confidentialité correspondante. Le client est également libre de faire ses achats en ligne sous un nom imaginaire. Quoi qu’il en soit, seules les données qui sont réellement nécessaires à l’achat doivent être fournies. De plus, les clients doivent protéger leur connexion avec un mot de passe sûr et supprimer l’historique de leur navigateur après chaque session.

Renseignez-vous sur vos droits sur Internet
1. Déclarations de protection des données des prestataires
2. Loi fédérale sur la protection des données
3. Site web du PFPDT

Liens utiles
Explication sur le web tracking
Conseils pour un e-banking sécurisé
Conseils généraux pour plus de sécurité sur Internet

A propos du PFPDT
Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) – en abrégé le préposé – est élu par le Conseil fédéral. Il exerce ses activités de surveillance en toute indépendance. La base juridique est, entre autres, la loi fédérale sur la protection des données ainsi que le Principe de la transparence dans l’administration. Le préposé Adrian Lobsiger est notamment chargé de la surveillance des organes fédéraux et des particuliers (y compris les entreprises privées et les associations) en Suisse, de soutenir et de conseiller les organes fédéraux et cantonaux, de prendre position sur les projets de normes juridiques de la Confédération, de conseiller les personnes privées et d’informer le public.

Catégorie:

shopping, bons plans, story

Plus d'articles