Chercher du contenu et filtrer

Story

Vivre selon les principes de la durabilité: les conseils du WWF

Texte: Natalie Sniatala / Photos: Ornella Cacace / Vidéo: Stephan Huwyler / 27.02.2019

Mener une vie durable revient à mener une vie responsable. Mais qu'est-ce que cela signifie au juste? Damian Oettli, responsable de la division Markets au WWF, répond à cette question dans l'entretien qui suit. Il vous donne en outre des conseils pratiques que vous pouvez appliquer à votre alimentation quotidienne, vos voyages ou dans votre logement.

Qu'en est-il vraiment de la situation environnementale? A quoi ressemblera notre monde dans 30 ans?
En Suisse, nous consommons trois fois plus de ressources que la planète ne peut en produire. Il arrivera un jour où l'environnement ne pourra plus se régénérer naturellement. Il est toutefois de difficile de dire quand cela arrivera, ni à quoi ressemblera notre monde. Mais nous pouvons, aujourd'hui déjà, constater certains changements dans la nature: en Suisse, les glaciers fondent, les cours d'eau sont de plus en plus pollués et le climat change – plus de sécheresse d'un côté et plus de pluie de l'autre. Le «Rapport Planète vivante» actuel du WWF montre par ailleurs que la diversité des espèces ne cesse de diminuer. Les abeilles et autres insectes meurent, soit des créatures vivantes qui pollinisent environ 80% de nos denrées alimentaires.

Comment mener une vie durable?
En profitant de chaque occasion pour vivre de façon respectueuse et vigilante. Ce, tant vis-à-vis de la nature que vis-à-vis de vos concitoyens et des animaux. Mener une vie durable signifie tenir compte des limites de notre planète et utiliser les ressources naturelles avec parcimonie. Cela est possible si chacun d'entre nous réduit son empreinte écologique. Par «empreinte écologique», on désigne la surface qu'un être humain consomme sur Terre pour conserver son style et niveau de vie. Sur wwf.ch, vous pouvez déterminer votre propre empreinte avec le Calculateur d'empreinte écologique et recevoir directement des conseils pour la réduire.

Nous avons déjà franchi les limites: les eaux suisses sont en danger
Les ruisseaux et les rivières offrent un habitat à de nombreux animaux et végétaux. Mais seuls 20% de ces cours d'eau sont en bonne santé. C'est pourquoi le WWF s'investit pour la préservation et la valorisation des cours d'eau suisses. Et surprize le soutient dans cette entreprise! Aidez, vous aussi, en faisant don de points surprize. S'informer maintenant

Puis-je faire des économies en menant une vie écologiquement responsable? Si oui, comment?
Bien entendu! J'aimerais mentionner ici le mot-clé «sobriété». La sobriété, c'est être tout au moins aussi satisfait qu'avant, mais avec moins de ressources. Si vous réduisez votre consommation, vous faites des économies. Mais il y a aussi la situation inverse: lorsque vous achetez un billet d'avion pour Paris, vous payez moins cher que si vous optez pour le train qui lui, est en revanche plus écologique. Cela crée malheureusement de fausses incitations.

Qu'est-ce qui nuit le plus à l'environnement?
La façon dont nous nous déplaçons et nous alimentons, dont nous habitons et dont nous plaçons notre argent. Ce dernier exemple correspond à une action qui est moins visible et donc à peine évoquée en public. Mais ses répercussions sont importantes.

Comment s'alimenter durablement? Quels labels et aliments me recommandez-vous et pourquoi?
C'est la consommation de protéines animales telles que la viande, le poisson, le fromage et le lait qui a la plus grande incidence sur l'environnement. La production de ces produits est inefficiente. Avant que le produit fini n'atterrisse sur l'assiette, il faut élever les animaux. Ils s'alimentent de plantes et de fourrage importé et vivent dans des stabulations chauffées. Le bétail produit en outre du méthane, qui est 23 fois plus nocif que le CO₂. Le WWF recommande de réduire la consommation de protéines animales au profit d'une alimentation plus végétale. Les denrées alimentaires ne devraient en outre pas être transportées par avion et devraient mûrir au soleil. Privilégiez des labels comme Bio ou Demeter. Ils sont garants d'une production durable.

Le Guide Labels alimentaires du WWF
Afin que vous ayez une bonne vue d'ensemble sur tous les labels lorsque vous faites vos courses, le WWF a créé un Guide Labels alimentaires. Vous le trouverez ici ou comme app pour iOS et Android.

Les aliments bio sont souvent emballés dans du plastique: sont-ils vraiment durables?
Dans le cas des denrées alimentaires, l'emballage représente en moyenne 1 à 5% de la pollution environnementale. La pollution restante est générée par le produit proprement dit. Il est donc bien plus important de se focaliser sur ce dernier. Dans l'agriculture biologique, les paysans renoncent aux engrais chimiques et aux pesticides qui polluent les surfaces agricoles. C'est pourquoi cette méthode de culture présente une pollution bien moindre des eaux et du sol. Par ailleurs, l'emballage peut permettre de conserver les produits plus longtemps et d'éviter ainsi le gaspillage alimentaire.

Qu'est-ce que le gaspillage alimentaire et comment le combattre?
Selon une étude du WWF et foodwaste.ch, un tiers des denrées alimentaires est gaspillé en Suisse. C'est ce qu'on appelle le gaspillage alimentaire. Ce dernier commence déjà dans le champ, lorsque les denrées alimentaires ne répondent pas aux normes de qualité. Des pommes de terre qui sont par exemple trop petites, trop grandes ou mal formées ne peuvent pas être vendues. Plus tard, au supermarché, il faut éliminer les denrées alimentaires qui ont dépassé la date limite de conservation. Pour finir, le gaspillage alimentaire est très élevé chez les consommateurs puisqu'il est de 45%. C'est à ce niveau que vous pouvez changer les choses: prévoyez vos menus d'avance et faites une liste de courses. En outre, ne vous laissez pas séduire par les actions «2 pour 1» sur les produits frais, que vous ne consommerez pas par la suite. Lorsqu'un produit a atteint la date limite de conservation, ne le jetez pas tout de suite à la poubelle. Cette date signifie que le produit peut être consommé au moins jusqu'à la date indiquée. Beaucoup de produits peuvent être consommés bien au-delà de la date limite de conservation. En revanche, pour la viande, mieux vaut être prudent.

Quels conseils peut-on suivre pour cuisiner en consommant moins d'énergie?
Le conseil le plus simple est de mettre un couvercle sur la casserole. Cela économise 40% d'énergie. Lors de la cuisson au four, vous pouvez arrêter celui-ci 10 minutes avant la fin et utiliser la chaleur résiduelle. Quant à savoir quel poêle choisir ou s'il faut cuire les légumes à la vapeur ou les griller, ça n'a pas d'importance. Très important aussi: vérifiez l'efficience énergétique de tous les appareils électriques. Cela peut valoir le coup d'en remplacer certains. Vous pouvez tester vos appareils sur topten.ch.

A quoi faut-il veiller lors de voyages à l'étranger?
Choisissez des destinations peu éloignées, atteignables sans avion. Le moyen de transport est fondamental: avions et croisières sont à éviter le plus possible. Sur place, les règles sont les mêmes qu'à la maison: consommer de façon responsable, éliminer les déchets correctement et privilégier les TP. Et n'oubliez pas: ce qui importe n'est pas l'hôtel écologique à Bali, mais le vol pour s'y rendre.

Quels conseils en termes de durabilité peut-on appliquer dans son logement?
Les anciens objets et déchets doivent être éliminés dans les lieux de collecte prévus à cet effet. Il y aussi les conseils tels que bien aérer au lieu de basculer les fenêtres, éteindre la lumière et ne pas mettre le chauffage à fond. Quand vous achetez de nouveaux meubles, jetez un œil à la brocante du coin ou encore mieux: retapez d'anciens meubles. L'essentiel, est de consommer de façon responsable: misez sur la qualité plutôt que la quantité, n'achetez que ce qui est vraiment nécessaire. Je voudrais encore dire ceci: la surface habitable par habitant a la plus grande incidence sur l'environnement. Chaque mètre carré en plus doit être construit, entretenu, chauffé, éclairé voire réfrigéré.

A propos du WWF
WWF Suisse est une fondation dont le siège se situe à Zurich et qui a des succursales à Lausanne (VD) et Bellinzone (TI). La mission du WWF est la suivante: «Mobilisons-nous tous pour protéger l’environnement et concevoir un avenir harmonieux pour les générations futures. 23 sections cantonales, organisées en associations indépendantes, contribuent au travail du WWF Suisse. Environ 270 000 donateurs soutiennent le WWF en Suisse – dans le monde, le WWF est soutenu par 5 millions de membres de plus de 100 pays. Il est ainsi l'une des plus grandes organisations environnementales au monde.

Catégorie:

nature, bons plans, story

Plus d'articles