Protégez-vous du phishing!

Dans le flot d’e-mails quotidien se cachent de temps à autre des e-mails de phishing. En respectant ces trois règles de base dans la gestion des e-mails et SMS frauduleux, vous pourrez éviter efficacement les dommages.

min. de lecture-26.08.2022 – Photo: shutterstock / likeberry

Qu’il s’agisse de phishing par e-mail, de smishing par SMS ou de vishing par téléphone, une chose est sûre, la technique des escrocs est de plus en plus sophistiquée. C’est pourquoi il est plus important que jamais d’appliquer le «think before you click». En respectant ces trois règles, vos données sensibles devraient être bien protégées contre tout accès non autorisé.

Si le contenu ou l’expéditeur du message vous semble suspect, supprimez-le immédiatement et contactez l’expéditeur via les moyens de contact dont vous disposez, de préférence par téléphone. Ne cliquez jamais sur un lien ou un fichier joint dont vous n’êtes pas sûr(e) de l’origine. En cas d’urgence présumée, vous devez être particulièrement prudent(e). Viseca ne vous demandera jamais de mettre à jour votre compte sur le champ. Aucune entreprise sérieuse ne fait cela. Nous vous invitons à contacter le service clientèle en cas de questions concernant votre compte.

Chaque fois qu’il s’agit de questions financières, vous devriez être particulièrement méfiant(e). Ne communiquez jamais de mots de passe, d’informations de compte bancaire, d’informations de carte de crédit et de codes SMS et ne vous connectez jamais à une page de destination à laquelle vous avez accédé par le biais d’un lien dans un e-mail ou un SMS. Au lieu de cela, accédez manuellement à la page en saisissant l’adresse Internet que vous connaissez si vous souhaitez accéder à ce compte à ce moment-là.

Si vous n’avez pas identifié un e-mail ou un SMS comme étant une tentative de phishing ou de smishing et que vous y répondez, ne communiquez aucune donnée sensible. Aucune personne animée de bonnes intentions ne vous demandera votre numéro de carte de crédit et vos mots de passe de cette façon. Si vous l’avez remarqué trop tard et que vous avez déjà fourni des informations, bloquez immédiatement votre carte et contactez le service clientèle. Par sécurité, changez votre mot de passe one ou celui de la page concernée.